Sans doute une question que vous ne vous êtes jamais posée, et pour cause : la taille minsucule des insectes suffit déja à provoquer des crises de panique chez certains, donc imaginez leur réction s'ils tombaient nez à nez avec une abeille de 3m...
La taille microscopique des insectes s'explique par deux facteurs :
- premièrement, comme vous le savez, ils possèdent un exosquelette (un squelette externe), ce qui signifie que leurs organes internes ne possèdent aucun soutien contre la gravité. A leur échelle, cela n'a pas beaucoup d'impact... mais une fourmi de 30m de haut verrait tous ses organes écrasés les uns sur les autres, et deviendrait donc vulnérable au moindre choc.
- deuxièmement, leur taille est limitée par leur système respiratoire (voir article dédié) : pour rappel, l'air se diffuse librement dans leurs corps par le biais de petits canaux qui délivrent directement l'oxygène aux organes. Ces canaux s'allongent pour atteindre les membres les plus longs, et leur diamètre est d'autant plus grand que l'apport en oxygène est élevé. Cette augmentation de diamètre et de longueur atteint un seuil critique aux jointures des pattes et du corps. La taille de ces jointures limite donc la taille de la trachée qui y passe, donc l'apport en oxygène, et donc le développement de l'insecte...

Si par contre vous vous retrouvez subitement projeté dans un monde parallèle riche en oxygène et possédant une faible pesanteur... méfiez-vous...

dorcus