La tique (saloperus bestiolum) est un acarien de la famille des arachnides. Comme vous le savez tous, souvent à vos dépends, la tique se nourrit de sang. Seule la femelle pique : sa technique de chasse est sommaire, elle s'accroche à des brins d'herbes et attend que sa proie vienne s'y frotter pour se laisser tomber dessus.

Vous venez de vous faire piquer, que faire ?

Contrairement à une idée reçue, il ne faut pas endormir la tique avec de l'ether pour la retirer - attention, la phrase suivante contient des termes susceptibles de heurter la sensibilité des plus jeunes - : en effet, l'ether agit comme un vomitif chez la tique, qui risque régurgiter son quatre-heures dans la plaie. Personnellement, pour les piqures sur un des membres, je préconise l'amputation, et la décapitation dans le cas de piqures à la tête. Les moins téméraires pourront utiliser une pince à épiler : imprégnez la tique et son pourtour d'huile d'olive (qui l'empêchera de s'accrocher), saisissez la à l'aide de la pince au plus près de la peau, et retirez la en douceur.

tique